Placée sous le haut parrainage du maire de la Commune de Koudougou, les 1ères Journées de Formation Collective-Internet pour Tous à Koudougou fut un succès.

Initié par Adama KABORE animateur au cyberposte de Koudougou en collaboration avec le réseau burkina-ntic, les 27 et 28 mars 2009, des koudougoulais, se sont appropriés quelques outils du web2.0.

Ont pris part à ces journées des élèves, étudiants, membres d’associations professionnelles, artistes, qui veulent faire des technologies de l’information et de la communication, des outils de promotion de leur activités.

Le premier jour, les bénéficiaires, se sont retrouvés au Cyber Atypique PAJEK (Point d’Accès aux inforoutes pour la Jeunesse de Koudougou), un cybercentre communautaire de l’association Benebnooma pour une séance de formation en création et gestion de blog. Blogger, rechercher des partenariats sur le web, comment mieux faire connaître ses produits sur le web, comment faire connaître son association sur Internet ? Quelles solutions et astuces simples ont été les thématiques abordées ? cette formation a été animé par Dieudonné LANKOANDE, Laurentine BAYALA et Adama kaboré.

Une formation forte appréciée par les participants. « Je pense que ce nouveau outil que j’ai acquis va bien me servir dans ma vie. Ça me permettra aussi de connaître et de faire connaître mon atelier à travers l’Internet et de se faire des amis » dira un des participants.

Dans la nuit, une projection de films sur grand écran portant sur les meilleures pratiques TIC à Koudougou et dans d’autres villes du Burkina Faso réalisé par Burkina-NTIC a eu lieu à 20h 30 en face du Cyber poste. Elle était animée par la réalisatrice de www. wagues.net , une télévision virtuelle. Des films de 1 à 10 minutes n en passant par des réalisations ont été vus par les cinéphiles occasionnels. Ces projections ont permis au koudougoulais de savoir les initiatives qui se passent chez eux et aussi ailleurs.

Au terme, des projections, la parole a été donnée à l’assistance pour leurs différentes questions. C’est ainsi que : la question sur la recherche de mari sur Internet ? ; Comment trouver des financements sur le Net ? En quoi Internet peut nous être utile ? etc, ont eu les éléments de réponses apportées.

Le Samedi 28 mars, les koudougoulais ont eu droit, à un séminaire d’information dans la salle de conférence de la Direction Régionale de l’Enseignement de Base et de l’Alphabétisation – Centre Ouest (DREBA-CO) sous le thème : « L’Emergence des TIC dans le monde : Comment valoriser Koudougou sur la toile ? ».Pour permettre aux organisateurs de respecter le timing, le parrain à donner l’autorisation d’ouvrir la conférence avant son arrivée.

Une communication livrée par Madame OUEDRAOGO Roukiattou, chargée de communication du site portail pour le développement faso-dev.net et reportrice pour le Réseau Burkina-NTIC. La communication s’est articulé autour de 4 axes principaux, le concept du web1.0 par rapport au web 2.0, le visage de koudougou sur le web, L’usage de l’Internet pour faire connaître ses activités voire se faire connaître soit-même et favoriser le partage et la collaboration, et les possibilités pour koudougou, quelques conseils pratiques pour utiliser le Net et se faire de l’argent ont été le menu du jour bien détaillé par Madame OUEDRAOGO.

Rejoint en plein séance par le représentant du parrain, Monsieur YAMEOGO M’BI Alexis, Premier Adjoint du maire, il est venu malgré son emploi du temps très chargé, apporté son soutien aux organisateurs.

Après un briefing sur ce qui s’était passé, le maire adjoint nous a avoué qu’il était tout simplement dépassé. « Par ce thème :  » L’emergence des TIC dans le monde : Comment valoriser Koudougou sur la toile ?  » vous nous aviez devancé car la mairie de Koudougou est en train de monter un projet de la sorte. L’objectif étant de faire connaître Koudougou au-delà du Burkina Faso… » dira t-il. Raison pour laquelle, il ont tenu à faire le déplacement et à soutenir l’initiative.

Il a invité les jeunes de koudougou à profiter de ces journées pour saisir les opportunités du web. Ces derniers n’ont pas manqué également d’interpeller le 1er adjoint du maire sur la question de l’accès à Internet à kougougou. Toute chose, que le maire adjoint a reconnu, et informé les jeunes sur les projets en cours de la mairie, notamment le projet de création de centre multimédia de la mairie. A son départ, un lot de bulletin Burkina-ntic, de faso-dev et des dépliants de TV Wagues lui a été remis et rendez vous a été pris par les représentants du réseau pour venir échanger avec la mairie sur les opportunités du web.

En regardant sur le visage des participants on sentait leur enthousiasme et leur curiosité de savoir plus sur les TIC. Les questions provenaient de partout. Certains pour simplement exprimer leur joie, d’autre pour demander des éclaircissement, d’autre encore pour manifester leurs préoccupations sur l’accès à la connectivité.

Avant de clore la conférence à 12h, chaque participant a reçu un bulletin Burkina-ntic, un bulletin faso-dev et un dépliant de TV Wagues (où l’on pouvait connaître Yam Pukri c’est-à-dire sa présentation, ses activités.

Sans doute cette JFC-INTO est la première du genre des activités du réseau dans la capitale du Boulkiemdé.

Tout en louant le dynamisme de l’équipe de Yam Pukri pour le grand honneur, dont, il lui ont témoigné, Adama KABORE, initiateur de cette JFC-INTO, a annoncé la création future d’un comité d’organisation de la dite Journée très prochainement pour pouvoir rééditer l’exploit.

Roukiattou Ouedraogo et Adama kaboré BNTIC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation